English
Artisan - Réparateur - Accordeur
La Ferme des Accordéons 72120 Évaillé
02 43 35 16 39 - Ouvert 7j/7 sur RDV

Accordéons Fratèlibénar

Le fonctionnement de l'accordéon

L'accordéon est un instrument à anches libres. C'est-à-dire que le son est produit par une lame (anche) fixée en une seule de ses extrémités, contrairement, par exemple, à la scie musicale, qui est tenue en deux extrémités, d'un côté par les genoux ou les pieds, et de l'autre par la main. La anche peux être confectionnée en différents matériaux suivant les besoins. Elle est en général en acier trempé pour obtenir la meilleure qualité sonore, mais pour une utilisation exposée aux intempéries, les fabricants proposent des lames en acier inoxidable, moins puissantes et moins stables au niveau de l'accord, mais qui permettent d'éviter la formation de rouille, qui se développe sur tous les instruments du fait du passage de l'air, mais qui est particulièrement problématique dans les pays tropicaux, en bord de mer ou sur les instruments comme l'harmonica, où l'air est apporté directement par la bouche.

Anche d'accordéon
Une anche rivetée à son châssis en aluminium

L'anche est rivetée, donc en une extrémité, à un châssis en aluminium, en dural voire en zinc ou en bronze pour les fabrications plus anciennes de très bonne qualité. Ce châssis est à son tour fixé, soit par clouage, soit grâce à une cire spéciale suivant la qualité de l'instrument, à un sommier en bois afin de lui transmettre les vibrations de l'anche. On obtient alors une sorte de gros harmonica qui servira de base à la formation du son. En effet, l'harmonica fonctionne exactement sur le même principe que l'accordéon, avec des lames en inox pour éviter la rouille dûe à l'humidité du souffle.
Le sommier est fixé à une table d'harmonie qui, suivant sa conception, aura une influence sur le son. Un instrument à boîte de résonnance, par exemple, anihilera les harmoniques les plus aigues pour obtenir un son plus chaud et plus rond. Le son que l'on entend au final sera ensuite légèrement transformé par le passage à travers la caisse, qui, suivant les ouvertures qui y sont pratiquées et les matériaux utilisés, fera plus ou moins office de sourdine et transmettra plus ou moins bien le son à notre oreille.

Sommier d'accordéon Les sommiers dans un accordéon
Les sommiers d'un accordéon

On l'aura compris, un accordéon n'est ni plus ni moins qu'un harmonica dont la mise en oscillation de l'anche n'est pas effectuée par la bouche mais par le soufflet qui relie les caisses chant et basse. Un réparateur d'accordéons sera donc en mesure de travailler sur tous les instrruments dits "à anches libres" qui sont : les harmonicas, les concertinas, les bandonéons, les melodicas et accordinas, les harmoniums, etc... Pour plus d'informations sur le fonctionnement de votre instrument, vous pouvez vous référer aux ouvrages de Thierry Bénétoux, accordeur de renom installé près d'Avignon (Comprendre et réparer son accordéon et L'accordéon et sa diversité sonore).