English
Artisan - Réparateur - Accordeur
La Ferme des Accordéons 72120 Évaillé
02 43 35 16 39 - Ouvert 7j/7 sur RDV

Accordéons Fratèlibénar

Le fonctionnement de l'accordéon

L'accordéon est un instrument à anches libres. C'est-à-dire que le son est produit par une lame (anche) fixée en une seule de ses extrémités, contrairement, par exemple, à la scie musicale, qui est tenue en deux extrémités, d'un côté par les genoux ou les pieds, et de l'autre par la main. La anche peux être confectionnée en différents matériaux suivant les besoins. Elle est en général en acier trempé pour obtenir la meilleure qualité sonore, mais pour une utilisation exposée aux intempéries, les fabricants proposent des lames en acier inoxidable, moins puissantes et moins stables au niveau de l'accord, mais qui permettent d'éviter la formation de rouille, qui se développe sur tous les instruments du fait du passage de l'air, mais qui est particulièrement problématique dans les pays tropicaux, en bord de mer ou sur les instruments comme l'harmonica, où l'air est apporté directement par la bouche.

Anche d'accordéon
Une anche rivetée à son châssis en aluminium

L'anche est rivetée, donc en une extrémité, à un châssis en aluminium, en dural voire en zinc ou en bronze pour les fabrications plus anciennes de très bonne qualité. Ce châssis est à son tour fixé, soit par clouage, soit grâce à une cire spéciale suivant la qualité de l'instrument, à un sommier en bois afin de lui transmettre les vibrations de l'anche. On obtient alors une sorte de gros harmonica qui servira de base à la formation du son. En effet, l'harmonica fonctionne exactement sur le même principe que l'accordéon, avec des lames en inox pour éviter la rouille dûe à l'humidité du souffle.
Le sommier est fixé à une table d'harmonie qui, suivant sa conception, aura une influence sur le son. Un instrument à boîte de résonnance, par exemple, anihilera les harmoniques les plus aigues pour obtenir un son plus chaud et plus rond. Le son que l'on entend au final sera ensuite légèrement transformé par le passage à travers la caisse, qui, suivant les ouvertures qui y sont pratiquées et les matériaux utilisés, fera plus ou moins office de sourdine et transmettra plus ou moins bien le son à notre oreille.

Sommier d'accordéon Les sommiers dans un accordéon
Les sommiers d'un accordéon

On l'aura compris, un accordéon n'est ni plus ni moins qu'un harmonica dont la mise en oscillation de l'anche n'est pas effectuée par la bouche mais par le soufflet qui relie les caisses chant et basse. Un réparateur d'accordéons sera donc en mesure de travailler sur tous les instrruments dits "à anches libres" qui sont : les harmonicas, les concertinas, les bandonéons, les melodicas et accordinas, les harmoniums, etc... Pour plus d'informations sur le fonctionnement de votre instrument, vous pouvez vous référer aux ouvrages de Thierry Bénétoux, accordeur de renom installé près d'Avignon (Comprendre et réparer son accordéon et L'accordéon et sa diversité sonore).

La réparation

Les mécanismes faisant la liaison entre la touche enfoncée et la note jouée sont très complexes et un amateur qui jette pour la première fois un oeil dans les entrailles de son instrument est vite affolé... En effet, des transmissions mécaniques diverses permettent, par exemple du côté des basses, de créer un accord de 3 ou 4 notes à partir de la pression sur un seul bouton. Les réglages de cette mécanique ne peuvent être réalisés que par un professionnel qui saura immédiatement où agir pour améliorer le rendement d'une telle mécanique sans tout dérégler. Nous disposons tous d'outils bien spécifiques pour faire des réglages de l'ordre du dizième de millimètre. Les instruments de concert (à basses chromatiques) comportent en plus une seconde mécanique débrayable, ce qui permet de passer des basses standard aux basses chromatiques, compliquant encore un peu plus le problème.

La mécanique des basses d'un accordéon italien La mécanique chant d'un accordéon
Mécaniques: à gauche, mécanique basses italienne standard ; à droite, soupapes chant

L'étanchéité demande aussi d'autres compétences, que ce soit au niveau du repérage de la fuite, du réglage des soupapes ou du travail de la peau. Rien que le soufflet, pièce fondamentale, regroupe un dizaine de matériaux différents et nécessite une bonne dose de savoir faire pour bien réagir en fonction de l'origine de la panne et de l'état de l'instrument. De plus, un instrument haut de gamme comportera d'autant plus de pièces mécaniques et d'ouvertures qui seront autant de difficultés supplémentaires pour obtenir un instrument de qualité.
La rénovation des anches est souvent la plus grosse partie du travail si l'instrument n'a pas subi de traitements difficiles. S'il n'a pas été révisé depuis plus de 3 à 4 ans ou a été soumis aux intempéries, il est très probable que de la rouille commence à s'installer, ce qui nécessitera le nettoyage de chaque anche une par une, après les avoir toutes déposées.

Chaque bouton est en fait lié à deux anches : une pour le poussé et une pour le tiré. Pour éviter des interférences et des fuites d'air, un lamelle de peau est située derrière chaque anche (voir photo précédente d'une anche), faisant office de soupape. Avec le temps, ces peaux se détendent (comme on peut le voir sur la photo d'un sommier, qui est bon pour une rénovation !) et il est nécessaire de les recoller en leur redonnant du nerf savamment, faisant le compromis entre une peau dure qui empêchera l'anche de partir facilement et une peau molle qui se détendra rapidement. Sur un instrument vraiment ancien, on devra changer la plupart des peaux, trop vieilles. Sur les instruments bas de gamme, on utilise aujourd'hui des peaux synthétiques qui résistent plus longtemps mais ne peuvent être retendues, nécessitant leur remplacement aux premiers signes de faiblesse.
The reeds are then resolved one by one for their start in the first stream of air from the tickling, and to perfect the homogeneity of operation of the instrument. Anti-rust treatment can be applied to delay the onset of this disease.

Cette liste est bien sûr bien loin d'être exhaustive, les instruments qui nous arrivent présentent des problèmes variés qui dépendent de leur passé et il est impossible de faire un devis de réparation sans avoir pu voir et entendre un instrument.

Différents types d'accordéons (boutons italien, piano allemand et pour enfant)
Différents types d'accordéons

L'accordage

Les différentes sonorités d'un accordéon reposent sur l'utilisation de plusieurs voix et de plusieurs registres. Les voix les plus courantes (côté chant) sont:

Les registres sont l'association de plusieurs voix entre elles, c'est eux que vous séléctionnez en appuyant sur les différents boutons de séléction. Les registres les plus courants sont:

Antoine en train d'accorder un accordéon Hohner diatonique
Accordage d'un accordéon

L'association de deux notes légèrement désaccordées entre elles donne naissance à un vibrato, un battement entre les deux notes devenant de plus en plus rapide à mesure que les deux notes s'éloignent. C'est ici que règne l'accordage personnalisé de chaque instrument, en fonction de la musique que vous jouerez avec votre accordéon. Les accordages les plus courants sont listés ci-dessous mais il en existe une infinité, qui ne dépendent que de vos désirs...

Courbe type de la flûte seule Courbe type du musette à 2 voix Courbe type du musette à 3 voix
Courbes comparatives des différentes associations de voix en musette

Tous ces accordages peuvent être réalisés dans nos ateliers, aucun n'étant meilleur que l'autre. Cela ne dépend que de votre répertoire, de vos goûts,... de vous quoi... Si vous le désirez, il est aussi possible d'utiliser des accordages intermédiaires, les plus courants étant l'américain atténué et l'américain accentué.